Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 17:57

Pont-de-l’Arche, cité de la chaussure : étude sur un patrimoine industriel normand depuis le XVIIIe siècle

En décembre 2009, la mairie de Pont-de-l’Arche a édité mon 3e livre ! Un ouvrage de 52 pages très illustré qui traite de tous les aspects du travail du chausson et de la chaussure dans la région de Pont-de-l’Arche depuis le XVIIIe siècle. De larges passages concernent évidemment Saint-Pierre-du-Vauvray. 


1788540-2432884

Version numérique en cliquant sur l'image 


Thèmes abordés

Artisanat et cordonnerie

Division des tâches de travail, 1ers ateliers et mécanisation

Evolution des transports

Modes de vies quotidiens des ouvriers

Loisirs et culture des ouvriers (fête Sainte-Anne, théâtre, fanfare, culte catholique…)

Architecture des usines, maisons bourgeoises et quartiers ouvriers

Mouvements de grève et lutte d’Octave Mirbeau en faveur des chaussonniers…

Marketing et rôle des commerciaux

Historique des plus grandes entreprises et de quelques entreprises de taille moyenne

Mondialisation des échanges

 


Extrait de la 4e page de couverture :

Pont-de-l’Arche est une ville de patrimoine. Il suffit de se promener dans ses ruelles pour s’en convaincre ! On se balade dans le Moyen Âge et la Renaissance au gré des façades à pans de bois et des vestiges de remparts.

Mais sait-on que notre cité recèle aussi un riche patrimoine industriel ? Depuis le XVIIIe siècle, Pont-de-l’Arche et quelques communes alentours ont constitué un pôle régional de fabrication de chaussons et de chaussures.

Des premiers chaussons cousus avec des chutes de draps aux grandes industries modernes du XXe siècle, comment la région de Pont-de-l’Arche a-t-elle acquis une réputation au-delà de la Normandie ? Quelle dynamique a permis à une vingtaine de manufactures de coexister durant de nombreuses décennies dans la même région ?

Vous le saurez en parcourant cet ouvrage très illustré, fruit de plusieurs années de recherches. 


Comment se procurer le livre ?

Chaque foyer archépontain recevra un coupon dans sa boîte aux lettres début décembre afin de venir chercher un exemplaire gratuit du livre en mairie. C’est un cadeau de fin d’année !

Pour les autres personnes, ou pour les Archépontains qui souhaiteraient acquérir d’autres exemplaires, le livre sera vendu 12 € en mairie + frais de port éventuellement (de préférence contre un chèque à l’ordre du Trésor public). A l'accueil de la mairie à partir du 14 décembre.

Les droits d’auteurs (3 €) sont intégralement reversés au Centre communal d’action sociale à chaque vente de livre.


Version numérique depuis janvier 2013

Depuis janvier 2013, conformément à l'accord signé avec la Ville de Pont-de-l'Arche, une seconde édition numérique a été diffusée sur Issuu. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Pont de l'Arche histoire, patrimoine et tourisme
  • Pont de l'Arche histoire, patrimoine et tourisme
  • : Bienvenue sur ce blog perso consacré à Pont-de-l'Arche et sa région (Normandie, Eure). Vos commentaires et messages sont aussi les bienvenus ! Pour utiliser mes travaux, contactez-moi;-)
  • Contact

Mes activités

Armand Launay. Né à Pont-de-l'Arche en 1980, j'ai étudié l'histoire et la sociologie à l'université du Havre (Licence) avant d'obtenir un DUT information-communication qui m'a permis de devenir agent des bibliothèques. J'ai ainsi été formateur en recherche documentaire et en rédaction de littérature scientifique. Compte LinkedIn.

Depuis 2002, je mets en valeur le patrimoine et l'histoire de Pont-de-l'Arche à travers :

- des visites commentées de la ville depuis 2004 ;

- la publication de 20 numéros de La Fouine magazine (2003-2007) et d'articles : "Conviviale et médiévale, Pont-de-l'Arche vous accueille", Patrimoine normand n° 75 ; "Pont-de-l'Arche, berceau de l'infanterie française ?", Patrimoine normand n° 76 ; "Bonport : l'ancienne abbaye dévoile son histoire", Patrimoine normand n° 79 ; "Chaussures Marco : deux siècles de savoir-plaire normand !", Pays de Normandie n° 75.

Bibliographie

- L'Histoire des Damps et des prémices de Pont-de-l'Arche (éditions Charles-Corlet, 2007, 240 pages)

- Pont-de-l'Arche (éditions Alan-Sutton, collection "Mémoire en images", 2008, 117 pages)

- Pont-de-l'Arche, cité de la chaussure : étude sur un patrimoine industriel normand depuis le XVIIIe siècle (mairie de Pont-de-l'Arche, 2009, 52 pages)

- Pont-de-l'Arche, un joyau médiéval au coeur de la Normandie : guide touristique et patrimonial (mairie de Pont-de-l'Arche, 2010, 40 pages).

- Pont-de-l'Arche 1911 I 2011 : l'évolution urbaine en 62 photographies (mairie de Pont-de-l'Arche, 2010, 32 pages).

De 2008 à 2014, j'ai été conseiller municipal délégué à la communication et rédacteur en chef de "Pont-de-l'Arche magazine".

Depuis 2014, je suis professeur de philosophie à Mayotte. Gege wanazioni wangu !

Réflexion

Le temps n'est pas. Il n'y a qu'une règle graduée portant les marques "hier, aujourd'hui et demain" ; c'est-à-dire quelques traits issus de la faculté des Hommes à compter le passage des astres ; beautés et mesures à la fois, par Odin !

C'est avec cette règle que les Hommes tentent de mesurer les phénomènes les plus apparents. Ils se donnent des repères parmi l'érosion, véritable mère de la prise de conscience : "ce qui est rare à du prix" écrivait Chateaubriand. 

Il s'agit alors de prendre conscience de l'interdépendance entre tous les phénomènes, leur âme, et leur manière de s'attacher à notre âme. Pont-de-l'Arche où la terre natale... 

Ces phénomènes alimentent notre bonheur : sens du savoir, comment se crée notre notion du bienêtre, d'où vient notre conscience de ce qui est bon, quelles en sont les limites ? 

Bonheur, sens et quête du savoir ; horizon qui donne une orientation à notre cheminement ; orientation vers la naissance de la lumière quelle que soit la saison ; sève de notre arbre généalogique ; doute qui permet de poser peut-être les bonnes questions...

Rabelais quoi qu'il en soit... entre vins, livres et mets sapides : conscience du savoir s'il sait sucrer le faste palais du quotidien et donc là où se rassemblent les gens... érudition en entrée, curiosité en plat principal et conscience en dessert... et inversement, même si c'est moins agréable, pour un étudiant. 

Enfin, n'oubliez pas de poursuivre l'observation dans un verre à dégustation rempli de Calvados du bon bocage normand ! Au-delà des ténèbres de la Genèse, vous y verrez luire les étoiles de l'esprit et des plaisirs...